Entrevue avec Yvon Mercier sur son roman Terra

Entrevue avec Yvon Mercier de www.incalia.com
Portant principalement sur son roman Terra

Entrevue transcrite par Jean-François Côté

Table des matières

Table des matières
Avant-propos du transcripteur
Légende
1. La méthode utilisée pour la rédaction de Terra
2. Un scénario de film
3. La linéarité
4. Le scénario du roman Terra
5. C’est un roman avant tout
6. Les extraterrestres qui viendraient nous chercher
7.Tout se rejoint
8. L’univers spirite
9. L’univers techno
10. Tout ce que Dieu a créé peut créer
11. Raël est utile
12. La lampe
13. La Terre
14. Les sortes d’Élohim
15. Il y a deux groupes d’Illuminati
16. Le cinéma est l’invention des Illuminati
17. Les enfants des Illuminati
18. Hollywood et le rêve
19. Les petits gris et les reptiliens
20. On est près de l’avènement du nouvel ordre mondial
21. De l’analogique au numérique
22. La puce sous-cutanée
23. La solution au problème du contrôle mondial
24. Réussir à être
25. L’ego
26. Ces raisons d’écrire
27. Pourquoi les extraterrestres ne viennent-ils pas maintenant nous chercher ?
28. Ne vis pas dans l’avenir
29. Le libre arbitre
30. Hollywood c’est plus que de la fiction
31. La sécheresse
32. Les Illuminati contrôlent déjà l’eau
33. Le contrôle mondial des Illuminati
34. Leur façon de prendre de l’énergie
35. L’égrégore d’énergies négatives
36. Comment vont-ils venir nous chercher ?
37. Les vivants présentement ne mourront pas
38. Pour ce qui est des gens déjà morts sur Terre

Avant-propos du transcripteur Avant-propos du transcripteur

Chers lecteurs,

Voici la transcription d’une entrevue que j’ai eue le 11 décembre 2001 avec l’auteur Yvon Mercier dans le cadre de mon ancienne émission que je coanimais principalement avec Mario Deschesneaux s’intitulant Un monde parallèle. Cette dernière a eu lieu sur les ondes de Radio Basse Ville au 88.3 F.M. de 22h à 23h, pendant la saison d’hiver 2001 et de 21 h à 22 h, les lundis soirs de la saison d’été 2002 à Québec. Elle a été consacrée : à la spiritualité, au développement personnel, à l’ésotérisme et à rendre public les conspirations et des points de vue parallèles.

Maintenant, prenez conscience que pour favoriser l’intelligibilité du propos oral la transcription a été ajustée à l’écrit, par la suppression de mots parasites, tels les Eee sonores, que certaines phrases sont restructurées, certains mots sont adaptés aux contextes ou par leur redondance enlevés ou ajoutés entre parenthèses pour les québécismes. Sur cela, bonne lecture !

Jean-François Côté
(transcripteur et animateur radio)
( adresse courriel slashwong@hotmail.com)

Légende

Y : Yvon Mercier ( invité)
J : Jean-François Côté ( animateur )
M : Mario Deschesneaux ( animateur et technicien)

-Début de l’entrevue :

-Présentation de Yvon faite par Mario

1. La méthode utilisée pour la rédaction de Terra

J : Quelle méthode a été utilisée pour réaliser l’écriture du roman Terra ? Je sais que vous faites du channeling’

Y : Non, non pas là dessus. Ça sait vraiment, hum… Wow !? Comment expliquer ça ? Je l’ai vécu.

J : Ok.

Y : C’est pas des rêves, du channeling et des transes, c’est’ J’écoutais Luc Plamondon et Charles Aznavour dernièrement et les deux disaient la même chose : il vient une période où tu sais que tu vas écrire. Tu le sais : tu es « *****é» (dérangé), tu n’es pas là, tu es perdu et tu es mêlé. Tu sais, tu perds le sens de la réalité. Puis, tout d’un coup tu te mets à écrire. Tu es comme dans un autre monde. Alors, Terra je l’ai vécu comme cela.

J : Ok.

Y : J’ai écris cela il y a trois ans, pendant une période qui a duré à peu près un mois et demie et puis j’étais plus souvent là-bas qu’ici. J’étais là.

J : Mais quand vous avez vécu le livre, est-ce que vous avez vu cela comme dans un voyage astral (le scénario qui y est présenté) où??

2. Un scénario de film

Y : hum’ C’est difficile à dire, car on n’a pas beaucoup de vocabulaire pour exprimer ce genre de chose là. Je te dirai que la meilleure chose pour le décrire, est que je le vis. Je le sais que c’est cela. Tu sais c’est pas’.Ha mon Dieu !? j’ai beaucoup et toujours aimé expliquer, à peu près de cette façon si, comment est-ce que j’ai commencé à vivre mon éveil spirituel. La première fois, j’ai voulu faire un film avec cela. J’imaginais un gars qui était dans un restaurant avec des amis. Du plafond arrive un petit rayon de lumière, qui rentre dans la poitrine du gars. Puis c’est tellement fort qu’il revole (rebondit) sur le derrière. Tout se lève sur la table. C’est exagéré, mais c’est fait pour du cinéma. Occasionnellement le gars, comme ça dans le film, va recevoir un rayon lumineux une fois de temps en temps. Tu sais, il n’y a pas de fréquences. C’est de temps en temps qu’il va recevoir un autre rayon. Chaque fois qu’il est frappé par ce rayon, le gars change. Il sait des choses qu’il ne savait pas avant. Et cela, je le vis.

J : Est-ce l’énergie de l’Esprit comme’.?

Y : Je pense que oui. Je pense que c’est une seconde, une nanoseconde de fusion, que j’ai avec mon Esprit. Peut-être comme pendant un orgasme. On en a tous vécu un avec notre Esprit ou avec notre âme. On dit que l’orgasme est le moment où l’âme et le corps font qu’un. C’est pour cela que c’est si court. Bien, j’ai des orgasmes, si tu veux avec mon Esprit et je me souviens d’une lumière à chaque fois. Je me souviens juste d’une lumière et cela a passé comme un flash, touc. Après, pendant des jours et des jours, je sais plein de choses. Le reste du temps, je dis que je l’intègre.

J : La science infuse où ?

Y : C’est cela, le reste du temps on l’intègre, on le digère. Parce que dans notre corps, on est limité, par la matière et par la linéarité. Parce qu’on est des gens linéaires.

J : Oui, par le mental.

3. La linéarité

Y : Je regarde tes questions-là. Ce sont des lettres, une en arrière de l’autre. Ça fait des lignes et puis tu suis les lignes. Et puis tu lis dans ta tête, ton cerveau comprend, cerveau droit, cerveau gauche, cerveau droit… Puis si tu regardes les lignes, elles vont ni dans le droit et ni dans le gauche, elles vont entre les deux. Elles tirent une séparation entre les deux. Ce qui fait que ton hémisphère droit est toujours séparé du gauche. C’est ce qu’on appelle’

J : ?la dualité.

Y : J’ai reçu un truque sur internet qui est génial. C’est des mots, des gros mots et puis en couleur. Par exemple, tu as le mot rouge qui est écrit en vert, tu as le mot noir qui est écrit en jaune et le mot jaune est écrit en noir. Il faut que tu lises le mot et puis c’est difficile, tu n’en es pas capable, parce que tu finis par te mêler.

J : À cause des associations mentales au préalable ?

Y : Oui, c’est cela. C’est écrit jaune et tu dis vert. C’est difficile, parce que ton cerveau est en bataille. Quand je vis c’est chose-là, mes deux cerveaux ne sont pas en bataille.

J : Ok. Ils sont en harmonie ?

Y : Oui.

4. Le scénario du roman Terra

J : Expliquez s’il vous plaît brièvement le scénario du livre, pour que nos auditeurs sachent de quoi on parle, avec ce roman Terra.

Y : L’histoire de Terra c’est’ tu sais il y a beaucoup de gens, beaucoup de sciences, de manuscrits, qui disent que la fin des temps est prévue pour 2012.

J : Oui.

Y : Bon, Terra vient du concept suivant : l’humanité d’aujourd’hui, nous, elle n’est pas prête, alors le gouvernement intergalactique et la hiérarchie spirituelle, ont octroyié mille ans de paix à l’humanité, mais comme la Terre est en processus de métamorphose, parce que la planète est vivante, on doit être retiré de sur elle. Alors, pendant le fameux trois jours et trois nuits de noirceur, où la planète arrête de tourner en 2012, tous les derniers humains, qui ne seront pas partis volontairement, sont enlevés de sur la Terre et placés sur l’une des sept planètes, qui tournent autour de notre soleil. Ces planètes s’appellent Terra 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7. C’est ça l’histoire en gros. C’est comment l’humanité va utiliser un mille ans de sursis, pour que les êtres humains puissent enfin s’épanouir. Puis, redevenir des êtres de lumière qu’on est supposé avoir toujours été et ta,ta, ta’.

J : C’est le retour à la conscience du paradis et puis tout cela.

5. C’est un roman avant tout

M : J’aimerais juste rajouter une chose, c’est écrit sous la forme d’un roman.

Y : Définitivement.

M : J’ai lu cela en bas du livre.

Y : Définitivement, c’est un roman parce que je suis fou aussi, non ? Alors, c’est un roman. Croyiez rien de ce qu’il y a là dedans. C’est un roman.

M : Je vais essayer et je ne suis pas certain d’y arriver.

Y : Je ne suis pas sûr du résultat là dessus non plus.

6. Les extraterrestres qui viendraient nous chercher

J : Vous parler aussi dans le roman que c’est des extraterrestres qui viendraient chercher le monde, pour les amener aux Terra.

Y : Oui.

J : Mais, quel type d’extraterrestres c’est ? Bon, on parle des parfois des petits gris, des reptiliens’

Y : Non, non, ce sont des grands blonds, ils sont décrits à un moment donné. Il y a effectivement des petits bonshommes, qui sont plutôt foncés, qui sont avec eux autres et qui pourraient passer pour des petits gris. Mais, c’est des grands blonds qui viennent, il y a des blonds et des roux. C’est des êtres qui travaillent pour la hiérarchie spirituelle. C’est pas des êtres du gouvernement intergalactique. C’est parce qu’il faut comprendre que dans Terra, il y a la hiérarchie spirituelle qui est composée de ceux qui viennent du haut vers le bas. Donc, de ceux qui évoluent de Dieu vers la créature. Et tu as le gouvernement intergalactique, qui est composé de ceux qui évoluent du bas vers le haut, comme sur la Terre on a un gouvernement.

7.Tout se rejoint

J : Ok. (Je fais un geste des mains où l’une descend à partir du haut vers le bas et l’autre monte à partir du bas vers le haut, pour se rejoindre.)

Y : Oui, tout se rejoint.

J : Oui, les deux ( mains, symbolisant ceux qui évoluent dans des directions opposées) se croisent.

Y : Oui, l’évolution c’est un phénomène d’expansion dans un phénomène de régression. Tu sais, tu as besoin d’une polarité positive et négative. S’il n’y a pas de noirceur, la lumière sert à rien.

J : C’est ainsi parce qu’on vit dans un monde de dualité.

Y : La matière est un monde de dualité.

J : Oui, il y a l’univers relatif, mais il y aussi l’univers absolu.

Y : Oui, mais si tu vas vivre dans l’univers spirite’ on en parle dans Terra.

J : oui, c’est vrai.

8. L’univers spirite

Y : On a le super univers dans lequel nous nous vivons, qui est un univers biologique. Au côté de nous, d’un côté c’est l’univers spirite, pur Esprit. Tu as des planètes, des univers et des soleils. Puis pour nous autres, tout est holographique. C’est là, mais on ne peut pas atterrir dessus.

J : Ok.

Y : Tu sais tu peux descendre sur une planète, mais tu as plus l’impression de rentrer dans un film. Tu rentres dans une image.

J : Tu passes aux travers ?

Y : Tu passes au travers, ce n’est pas là. Mais, si tu réussis à te mettre en méditation, à te décorporer, là tu peux descendre sur la planète’.

J : En ayant le même niveau de vibrations’

Y : ? qu’eux.

9. L’univers techno

J : Oui, c’est ça pour pouvoir’ Mais il y aussi l’univers mécanique’

Y : De l’autre côté, c’est l’univers techno.

J : Ok.

Y : Puis l’univers techno est intrinsèque ici, si tu regardes. Ouvre les yeux. Puis, dis-moi que tu ne vois pas de technologies autour de toi. C’est impossible.

M : on nage dedans là.

Y : Bon, alors tu as les technos, qui sont très forts, parce qu’ils contrôlent la matière. L’avantage d’avoir créé les technos, c’était que sur un monde invivable, par une machine, l’Esprit et l’âme pouvaient s’incarner à l’intérieur d’une machine, pour vivre dans des conditions absolument incroyables.

J : Mais, j’ai de la difficulté à comprendre. Comment l’âme fait pour s’incarner dans une machine ? Bon, parfois on parle de robots, de’

Y : Oui, par exemple dans Star Treck’ moi j’aime bien les borgs. Je trouve que les borgs ?

J : Ha! Comme Data (l’un des personnages de la série Star Treck Next Generation)!

Y : Oui, mais Data c’est un androïde. À un moment donné dans Star Treck, il rencontre les borgs, qui sont des créatures techniques, mais hyper évolués qui ne vivent que pour la communauté. Dans le but qu’elle atteigne la perfection et c’est cela le but de l’univers techno. Il faut penser mental.

J : Ok.

Y : Il faut penser mental, c’est plus carré, car il n’y a pas d’émotions. Tu sais, c’est je vis ou je meurs. Il n’y a pas d’émotions là. Alors, l’univers techno lui a été créé? C’est l’un des plus vieux de tous les univers matériels, parce qu’il n’y avait pas d’air, il n’y avait pas de conditions biologiques, tata, tata, tata’. Alors, dans cet univers-là, les créateurs pouvaient créer des machines qui évoluaient; comme si un toasteur (grille-pain) pouvait devenir un androïde avec le temps. Tu sais, le gars dit : moi, je suis un toaster deux toastes et je rêve de devenir un toaster quatre toastes, puis plus tard bien je veux devenir un androïde. Tu comprends ? Tout évolue dans l’univers. Il y a vraiment une place pour tout. Dans beaucoup de films et d’oeuvres de science-fiction, on a vu que les humains avaient inventé des robots, qui se créaient eux-mêmes de nouvelles versions de robots et qui finissaient toujours par tuer tous les humains.

10. Tout ce que Dieu a créé peut créer

J : Oui, c’est ça comme dans Terminator (un film).

Y : Bien, c’est encore les mêmes affaires. C’est toujours le même principe. C’est exponentiel tout ce que Dieu a créé peut créer.

M : Donc, éventuellement le robot avec l’intelligence artificielle va’.

Y : C’est juste une question de temps.

M : Le robot va devenir vivant grâce à l’intelligence artificielle’

Y : Ha oui, c’est carrément qu’une question de temps. C’est sûr que c’est juste une question de temps. D’ailleurs, cela a été fait sur beaucoup d’autres planètes et puis ils le savent très bien cela. Tu sais, tout le monde sait ça. On le sait par les sciences-fictions. Si on regarde au niveau du roman, on s’entend tous là-dessus. Cela a été fait et refait et refait ailleurs sur plein de mondes. Ainsi, plein de mondes ont été détruits par leurs propres créations. Plein de mondes ont été détruits par leurs bombes. Plein de mondes ont été détruits ou tout détruit par leur folie. Plein de mondes ont été détruits parce que les machines ont pris le contrôle sur l’homme. Pour constater cela, tu as juste à écouter Au-delà du réel ( émission diffusée sur le canal Z) régulièrement. Il y en avait une encore la semaine passée, c’était des immeubles du futur ou des robots contrôlaient tout pour que l’homme soit heureux. Puis, les robots se sont mis à tuer le monde, parce qu’ils trouvaient que le monde n’était pas heureux. Ils se sont aperçus que quand les gens avaient peur et qu’ils étaient en instinct de survie, bien ils avaient l’air plus heureux. Alors, en tant que bonne machine ils ont tué du monde. Pour que le monde ait peur et qu’il se mette en état d’instinct de survie, pour qu’ils aient l’air heureux. Parce qu’ils disent :nous autres on fait notre job. Tu sais, c’est fou, mais c’est cela.

11. Raël est utile

J : Mais, aussi il y a bon au niveau des robots’ mais le clonage dont Raël nous parle souvent’

Y : Ça prend un porte-parole en ?

J : Oui, qui en tire profit, peut-être à des fins capitalistes ?

Y : Chaque personne a une fin. Chaque personne a une utilité. Raël aussi.

J : Oui, mais je ne pense pas qu’il serve la lumière.

12. La lampe

Y : Ça dépend, la lumière’suppose qu’Yvon Mercier soit un être de lumière faramineux. Ok, suppose que je sois vraiment un être de lumière comme tu en as jamais rêvé, même d’en voir un, que je t’amène avec moi sur mon monde et que je te donne une petite lampe, qui est une partie de moi et qui va t’accompagner toute ta vie. Tu devrais être content, exact ?

J : Oui.

Y : Bon, mais en sortant de la pièce tu réalises que mon monde c’est le soleil. Alors, ça va te servir à quoi ta lampe ?

J : À pas grand-chose.

Y : Oui, pour qu’elle te serve tu as besoin de noirceurs. Tu as besoin de noirceurs ; pour pouvoir essayer cette lampe-là et pour pouvoir essayer de vivre des choses avec elle ; tu as besoin d’un endroit.

J : Oui.

13. La Terre

Y : Bien ici là, c’est une planète expérimentale.

J : Une planète école, comme votre ami Jean le dit.

Y : C’est une planète école, comme Jean Casault le dit. C’est une planète expérimentale. C’est une planète laboratoire du libre arbitre, de type M. C’est une planète on l’on développe le moi. Puis, quand tu trouves une planète où l’on développe le moi, tu peux faire baver tout le monde à l’entoure de toi, tu as le droit.

J : Oui, l’ego est permis, puis la folie et tout cela.

Y : Ha ! Développe mon homme, tu es là pour ça.

M : Jusqu’à l’autodestruction, qu’il faut aller ?

Y : Si tu veux.

14. Les sortes d’Élohim

J : Mais Yvon, c’est comme Raël, il dit qu’il communique avec des Élohim.

Y : Oui, les Élohim existent. D’ailleurs, c’était dans la Bible, bien avant que Raël vienne au monde.

J : Bien, c’est là où je voulais en venir’ dans le livre de Jean Casault Dialogue avec mon supérieur immédiat, il dit qu’il en était un et que vous aussi. Puis, moi je voudrais faire la différence entre vous et puis Raël au niveau Élohim. Je ne veux pas vous confondre.

M : Il faudrait peut-être définir le mot Élohim dans ce cas-là.

Y : Ok, pour Jean Casault les Élohim sont une race d’extraterrestres, qui sont des créateurs. Il prend Élohim dans le sens créateur. C’est des êtres très évolués qui utilisent des machines pour reproduire. On en voit beaucoup dans Star Treck, par exemple. Tu peux reproduire, à peu près n’importe quoi, n’importe quel costume et n’importe quelle nourriture. Ce sont des photocopieurs tridimensionnels. Alors, ils ont cette technologie-là. C’est des êtres mental, c’est clair qu’ils sont mental. Ils sont en train d’essayer de contrôler, tandis que l’Élohim, dont Casault parle et dont je parle’on parle d’un spirite, un pur spirite. Le spirite n’est pas un mental. C’est une créature qui est parfaitement consciente que dans la matière elle joue un jeu. Donc, tu ne peux pas mourir, parce que tu as toujours été un Esprit. Tu peux changer de forme, mais tu ne peux pas mourir.

J : Oui, en tant que tel.

Y : Alors, l’Esprit ne se bat pas contre le mental. L’Esprit laisse le mental être le mental, puis se contente d’être. Bien, voyez’vous la différence ?

M : Oui. Je propose qu’on s’arrête là, pour laisser souffler les auditeurs un petit peu avec ces informations là?

– 0n fait jouer une pièce musicale.

(??..)
15. Il y a deux groupes d’Illuminati

J : Pendant qu’on parlait pendant la chanson, Yvon nous a parlé des Illuminati. (Ceux qui contrôlent le monde, gouvernent en secret et conspirent.) Il disait qu’il y avait deux groupes. Pouvez-vous expliquer ce qu’ils sont au public ?

Y : Bien, oui c’est parce que les gens parlent beaucoup des Illuminati et ou du gouvernement secret, ou (du club) des trois cents, en faisant toujours ressortir la branche négative, en fait c’est la branche dure. Il y a deux côtés dans les Illuminati. Il y a celui doux et celui dur. Ça besoin d’être polarisé, ça aussi. Évidemment, ils complotent l’un contre l’autre et ils ne sont pas d’accord. Ils sont vraiment séparés les uns des autres, mais c’est quand même la famille qui a le contrôle de la planète.

J : Est-ce que la famille regroupe les deux clans ?

Y : Oui, forcément.

J : Ok, comme vous disiez, (pendant la chanson, qui venait de jouer), Clinton serait plus du côté des doux ?

Y : Clinton était un doux et Bush est un dur. Ça se voit dans leurs yeux.

J : Oui.

Y : Écoute prend n’importe quel documentaire, arrête l’image sur Bill Clinton et regarde ses yeux. Prend n’importe quel bulletin de nouvelles et regarde les yeux à Bush . Ainsi, tu vas comprendre que ce que je te dis, ça ne prend pas Einstein pour le saisir. C’est clair.

J : Oui, c’est clair. Puis, en ce qui concerne les doux et les durs, est-ce qu’il y a des extraterrestres qui soutiennent chacun de ces deux clans ?

Y : Oui, bien définitivement ils ont chacun leur homme de mains et puis’ Il y a vraiment la hiérarchie spirituelle et le gouvernement intergalactique, qui existent. Cela veut dire que la Terre fait partie d’un ensemble de planètes qui sont reconnues, comme’ Bien, exactement encore une fois, c’est comme dans Star trek. Tu sais, ce n’est pas un hasard, c’est émissions-là. Peut-on faire une mise au point ?

J : Oui.

16. Le cinéma est l’invention des Illuminati

Y : Pour avoir la paix, les Illuminati ont depuis longtemps inventé le cinéma. Le cinéma, la littérature, les contes, les romans, tout ça, cela a été créé pour les arranger, parce qu’ils sont obligés par la hiérarchie spirituelle et par le gouvernement intergalactique de s’identifier; de dire qui ils sont, de dire comment est vraiment la vie ici sur notre planète. Ils sont obligés, alors ils ont développé le cinéma et nous ont développé les sciences-fictions. Tu as les séries X-Files, qui sont vraies d’un bout à l’autre. Ça raconte tout, tout et tout, comment ils peuvent magouiller entre eux autres, les enlèvements de personnes, les bébés éprouvettes, les expériences, etc. Ça explique tout, mais c’est de la fiction. Un des plus beaux films qui a été réalisé, et cela, par Steven Spielberg, qui est un grand ami à Clinton soit dit en passant… Moi, je dis au monde quand votre cinéaste préféré est un ami du président du pays, posez-vous des questions. Ne vous demandez pas pour qui il travaille ce gars-là, parce que quand il sort un film, comme Sauver le soldat Ryan, c’est parce qu’il faut faire brailler. Puis, quand il sort E.T., c’est parce que le gouvernement est en train de vous dire : c’est vrai, on avait oublié de vous le dire, on a eu un contact avec les extraterrestres, ils existent et on échange du monde avec eux autres. Regarde, cela a fait un bon film et voilà c’est comme ça que ça fonctionne.

J : Par contre, le film auquel vous faites allusion, c’est plutôt Rencontre du troisième type que E.T.

Y : Oui, c’est Rencontre du troisième type.

M : Si vous n’avez pas vu ces films-là et bien c’est le temps que vous les voyiez, ce sont des classiques.

Y : Bien, oui effectivement.

J : Mais Spielberg est-il initié et au courant, parce que parfois j’ai l’impression que les scénarios de films proviennent du niveau inconscient ?

Y : Bien, voyons donc ! Quelles sont tes chances d’être un « chum » de Bush ?

J : Nul.

17. Les enfants des Illuminati

Y : Ok, si tu étais le fils d’un Illuminati, que tu avais été élevé et préparé bien avant ta naissance, qu’elle serait tes chances ? Très grandes.

J : Oui.

Y : Et voilà, Spielberg aussi.

M : J’aurai une question par rapport à Hollywood, je vais te laisser continuer là?

Y : Il faut juste comprendre leur philosophie. Ils placent des enfants, ici et là et ils en placent plus que moins. Ils utilisent juste ceux qu’ils ont besoin et quand ils en ont besoin. Comprenez-vous ce que je veux dire ?

M : Oui. Tout est préparé méticuleusement.

Y : Exact, c’est ça.

M : Rien n’est laissé au hasard finalement.

J : Aussi au niveau génétique, qu’ils les préparent ?

Y : Et voilà. Bien oui, la bio-genèse est avancée. Regarde, tu n’as pas besoin de Raël pour développer cela. J’ai rien à dire contre ce qu’ils font. Ça fait longtemps qu’ils font des
clones voyons donc ! Sauf, que ça prenait un espèce de porte-parole pour être capable d’amener l’humanité à accepter que ça s’en vienne. Avant de vous dire, regardez on a ça, on vous prépare à? Puis, on vous prépare longtemps et longtemps.

M : Donc, dans le journal ils viennent de sortir la nouvelle qu’ils ont découvert une planète dans une autre galaxie, qui a un système solaire. Ça pourrait viser à nous amener à penser qu’il y a de la vie ailleurs.

Y : Ça fait longtemps aussi qu’on envoie de petits satellites qui font poup, poup, poup, dans l’univers, puis qui ont un petit bonhomme et une petite fille tout nus dessus, qui font Youhoo!, venez nous voir on a Disneyworld. À un moment donné, cela a été fait aussi pour préparer le premier contact.

18. Hollywood et le rêve

M : Ma question est par rapport à Hollywood, c’est que j’ai l’impression qu’on passe par là pour faire circuler l’information, dans le but que les gens n’y croient pas vraiment. C’est de la fiction, bof, on n’y croit pas.

J : Vous savez que cela enlève de la crédibilité.

Y : J’ai écrit dans l’un de mes livres : « Ils nous ont tellement fait rêver que nous nous sommes endormis.» Ça répond-tu à ta question ?

M : Oui.

J : Pour en revenir aux Illuminati’

Y : Il les aime lui !

J : Oui, je les aime tellement que j’achète même des livres sur eux.

Y : Oui, je vois ça, tu as celui de David Icke (Le plus grand secret), le livre jaune no 5, etc.

19. Les petits gris et les reptiliens

J : Souvent ont entend parler qu’il y aurait les petits gris et les reptiliens, qui en feraient parti des Illuminati. Est-ce que ces deux clans-là travaillent de connivence ?

Y : On peut dire oui, si pour toi travailler l’un pour l’autre tu appelles ça de la connivence.

J : Ok.

Y : Les boss (patrons) sont définitivement les reptiliens. C’est une race très évoluée. La force des reptiliens c’est d’aider, de forcer les gens d’une planète, à aller dans une direction donnée. Ils sont bons là-dedans.

J : Ok.

Y : Tu ne sais plus quoi dire, c’est positif.

J : Cependant, je croyais que leur but était d’aller sur une planète et de piller les ressources et d’aller après aller sur une autre planète faire la même affaire.

Y : Puis ?

M : Ça revient au même dans le fond.

Y : Bien oui, pendant qu’ils font cela ça oblige la population à s’éveiller. Cela les amène dans leur direction à eux autres, donc cela l’amène dans une seule voie. Tu comprends ?

20. On est près de l’avènement du nouvel ordre mondial

J : Le nouvel ordre mondial serait cette voie-là ?

Y : Oui. Idéalement, dans le nouvel ordre mondial, tout le monde est hacké (piraté?), tout le monde a sa puce et ils sont au courant de ce qu’on fait 24 heures sur 24. On est proche de ce que ça arrive.

M : Vraiment très proche que ça arrive.

21. De l’analogique au numérique

Y : Là si tu regardes, ça coûte moins cher d’avoir la télévision numérique que la T.V. analogique. Là, si tu appelles chez vidéotron pour avoir le vieux système de télé-câble sans vidéoway, ça coûte plus cher que le nouveau système avec le vidéoway. En constatant cela, tu dis : voyons donc, j’ai un appareil de plus, ça leur coûte plus d’argent, je ne comprends pas ? L’explication de ce fait est bien simple, dès que tu es numérique, sur un petit ordinateur dans un fichier tout petit, ils sont capables de voir à quelle heure, à quel jour, quelles émissions étaient écoutées chez’vous, pendant des années.

J : Ça va être le même type de contrôle qui va être effectué avec la carte à puce ?

Y : Oui, aussi pour ton cellulaire, on fait ça avec ton système de téléphone de la maison’

J : Est-ce que vous croyiez qu’ils vous surveillent ?

Y : Regarde bien, je vais terminer. On fait ça avec ton internet et ce que tu écoutes à la télévision. Comment avec ça ne peux-tu ne pas dessiner le profil parfait du consommateur idéal ? Tu n’as plus besoin de répondre aux sondages, car ils le savent ? Il ne te manque plus qu’à te piquer une puce ! Bingo !

J : Et le tour est joué !

Y : On est rendu loin là.

22. La puce sous-cutanée

M : Quel serait, selon vous, l’impact de l’acceptation de la puce dans la peau ?

Y : Selon moi, les tests sont faits avec des animaux depuis près de 10 ans au Québec et depuis plus longtemps que cela aux États-Unis avec les implants qu’on donne aux chiens, aux chats, aux hamsters. C’est le prototype de la puce qu’on va implanter aux humains, purement et simplement. C’est juste ça. Disneyworld a inventé, il y a des années, une étampe invisible et indélébile. Avec ça, tu pouvais y retourner un an après et ils te scannaient encore.

M : Ha, oui.

J : Puis, en plus le monde aimait ça avoir une étampe, comme vous le disiez dans votre livre Terra.

Y : C’était un prototype du code à barres invisible sur les humains. Puis, ils ne font pas cela n’importe où, à Disneyworld. Ce qui est beau, c’est qu’on paille toujours pour qu’ils fassent leurs tests. Moi j’aime ça !

23. La solution au problème du contrôle mondial

M : Il y a des gens qui sont apeurés de cela et ce que raconte David Icke ente autre, comme ce qu’ils disent au sujet du contrôle psychologique, les messes noires, puis tout ça. Mais, il y a sûrement un moyen de se sortir de cela en tant que population, parce que beaucoup de gens en viennent à penser : bof, ils sont trop forts.

Y : Oui.

J : Oui, c’est cela, mais on ne peut quand même pas se résigner.

Y: La solution c’est d’apprendre à être. Tant que vous allez êtres gérés par vos émotions, en tant qu’être humain, tant que l’être humain va être géré d’abord et avant tout par ses émotions ; avec quelques bons téléromans, gros titres dans les journaux et magasines, avec quelques motards, avec un petit peu d’armée, avec quelques conflits, quelques Ben Laden, Sadamm Hussein, je vais toujours entretenir un climat de peur. Tant que le monde a peur, je les contrôle. C’est facile, je passe par le corps émotif. Après le corps émotif, il y a le corps mental, mais la peur nourrit le mental. Parce que le mental a une peur morbide du moment présent. Le mental ne peut que vivre dans le passé ou se projeter dans l’avenir.

J : Oui, c’est sûr.

Y : Le mental n’existe pas dans le ici et maintenant. Alors, la solution c’est d’apprendre à être ici et maintenant, c’est tout. Si quelqu’un apprend à être ici et maintenant, ils auront aucun contrôle sur lui ou sur elle. Il n’y en a pas, c’est impossible.

24. Réussir à être

M : Puis, si le maintenant on ne l’aime pas. Et bien, c’est libre à nous de le changer.

Y : Tu peux pas ne pas aimer le maintenant.

M : Non !

Y : Quand tu réussis à être, tu es forcément entouré de paix et tu es empli de paix.

J : C’est ça le bonheur.

Y : Oui, c’est ça le nirvana. Moi, je vis ça de plus en plus. Je ne travaille plus, ça fait des années et j’ai une paye qui rentre à chaque semaine pareil. Au lieu que t’organises ta vie, c’est la vie qui t’organise autour de toi. Au lieu que tu essaies de te faire des amis, c’est les gens qui essaient d’être tes amis. Au lieu d’essayer d’attirer une femme, si tu es un homme, c’est les femmes qui voudraient tout faire pour t’attirer, parce que tu es un homme. Tout change. C’est toujours de l’autre côté. Tu nourris ton corps, parce que tu as faim. Quelle partie de ton corps qui dit qu’il a faim ? C’est ta tête qui dit que tu as faim. Tout le monde mange trop. Tout le monde mange avec sa tête.

25. L’ego

J : Oui, avec l’ego. Des fois, c’est comme une rage pour l’ego de manger de la viande.

Y : Bien oui, le mental et l’intellect c’est la même affaire. On ne fait que changer de nom.

J : Mais, c’est tellement dur de s’en tirer de l’ego, je trouve cela’

Y : J’y arrive moi. Si j’y arrive moi, vous devriez être capable. J’ai rien que tu n’as pas. J’ai deux yeux, un nez, une bouche. Je suis comme vous autres.

M : Il doit sûrement y avoir de bons indices justement dans votre livre ( pour y arriver) ?

26. Ces raisons d’écrire

Y : Oui, dans tout ce que j’ai écris. En fait, j’ai écris pour cela. Quand j’ai écris De la source à l’humain, je voulais apprendre c’était quoi un être humain. Quand j’ai écris Les enseignements de Shannaton, je voulais comprendre ce que c’est d’être un être humain. Quand j’ai écris L’éveil du dormeur, je voulais affirmer que j’étais un être humain. Quand j’ai écris Terra, je voulais crier au monde entier : arrêtez de paniquer, même si en 2012 ils arrêtent tout, on va avoir mille ans, sur des planètes où il n’y aura pas : ni guerre, ni violence et ni barrure (serrure) sur ta maison. Lisez Terra c’est génial ! Tout le monde qui ont lu ça’ Des dizaines de personnes, qui m’ont écrit, téléphonées ou envoyées des lettres, m’ont dit : « Je suis prêt à partir, » parce qu’ils viennent nous chercher trois fois. Des milliers de gens m’ont dit : « moi je pars tout de suite, dans la première « batch » (groupe de personnes), j’ai tellement hâte.» Ils ont dit aussi : « j’ai toujours su qu’un jour ça m’arriverait. » Sur les Terra, tu ne vieillis plus, tu ne meurs plus, tu n’es plus malade, il n’y a plus de maladies et il n’y a plus aucun problème.

27. Pourquoi les extraterrestres ne viennent-ils pas maintenant nous chercher ?

J : Mais, pourquoi les extraterrestres ne viennent-ils pas tout de suite nous chercher, maintenant, car on va être obligé de vivre bientôt tous les problèmes reliés à la mondialisation !

Y : S’ils venaient tout de suite, on les engueulerait et on les disputerait.

J : Oui, mais les extraterrestres ont juste à procéder en cachette, comme ils font d’habitude pour chercher les gens.

Y : C’est ce qu’ils font. Ils le font en cachette.

J : Oui, mais pourquoi ne pas venir nous chercher, car disons que nous autres ont est prêt, car on s’intéresse à la spiritualité ?

Y : C’est écrit : « je reviendrai comme un voleur ». Plein de monde s’éveille actuellement. C’est fort, fort, fort !

J : Oui, mais, si moi admettons, ça me tente pas de vivre dans la merde, le code barre, la mondialisation.

Y : Vis-là pas !

J : Oui, mais on aura plus le choix tantôt, avec les lois, dont la loi C-36 ( je faisais ici allusion aux lois passées en réaction aux attentas terroristes qui réduisent les libertés individuelles et qui octroient plus de pouvoirs aux gouvernements pour contrôler les gens)

28. Ne vis pas dans l’avenir

Y : Je vais te poser une question.

J : Oui.

Y : Dans ta question Jean-François, es-tu ici avec moi où tu es dans ton avenir ?

J : Bon, c’est vrai que je suis dans mon avenir.

Y : Donc, tu n’es pas ici avec moi et tu nourris tes peurs.

J : Donc, je ne vis pas l’Esprit.

Y : C’est ça. Il faut que tu changes ta façon d’être. C’est la vision que tu as de toi qui dois changer, à l’intérieur de toi. Pour les gens, tu vas devenir un voleur, si tu réussis ça, parce que les gens ne te reconnaîtront plus. Tous tes amis et parents ont une emprise sur toi et lorsque tu vas être ils ne l’auront plus. Ta mère ou tes frères ne pourront plus te dire : rappelles-toi telles choses que j’ai faites, car tu vas te dire que c’est du passé ça.

J : Donc, le passé et puis le futur n’auront plus d’emprise sur moi.

Y : Ça en a plus. Quelqu’un meurt, tu vas dire : cool ! Quelqu’un vient au monde, tu dis : cool ! C’est correct. C’est tout le temps correct, parce que nous sommes de l’énergie et nous avons une structure moléculaire et bio temporelle, spatio-temporelle et tridimensionnelle, qu’on appelle un corps; un « body ». Puis, lui il a un mental, un ego et il est bourré d’émotions. Et lui là, il fait un méchant gros trip. Il est en train de sublimer sa personnalité. Il est en train de se dépasser. Il va plus loin qu’il ait jamais été à l’intérieur de la matière. Tant tôt on parlait de toasteur et là on parle de quelqu’un qui est capable d’avoir assez d’émotions, pour aimer une fille en n’en perdre sa vie ou aimer quelqu’un à en enlever la vie. Tu as vraiment le choix, tu as toute la palette, des choix.

29. Le libre arbitre

M : C’est ce qu’on appelle le libre arbitre.

Y : Oui, mais dans toute la palette. C’est comme si une fille était ici et elle avait les cheveux mauves. Tu sais, tu as toute la palette. C’est important, pourquoi ce simple geste
( se teindre les cheveux en mauve) ? C’est pour nous rappeler qu’on a toute la palette des choix. Juste un détail comme ça, c’est assez pour qu’on l’aime cette personne-là. C’est assez pour qu’on reconnaisse une signature de son Esprit. Puis, qu’on soit porté à regarder ses yeux, mais avec un autre regard. C’est niaiseux (idiot), c’est banal, mais c’est toujours comme ça. Ainsi, c’est toujours dans les choses, qui sont évidentes. Moi, j’aime bien dire dans une conférence aux gens : prenez quelqu’un avec qui vous avez jasé une demi-heure, fermez vos yeux et décrivez-moi son nez, personne n’est capable, on ne le sait pas. On ne voit pas le nez du monde, merde mais il est dans la face et ça fait une demi-heure que tu parles avec ! Son nez !

M : On n’est tellement dans notre conscient, qu’au moment où l’on parle ; on pense comme tantôt justement : à l’avenir ou au passé ou à nos problèmes.

30. Hollywood c’est plus que de la fiction

Y : Attends’ donc, si tu veux cacher quelque chose, comme des visites (d’extraterrestres ?) ? Men in Black : les hommes en noir ; ont caché les soucoupes volantes en faisant des monuments avec. Ils étaient là en plein Central Park à New York, autour d’un pilonne.

M : Donc, Hollywood c’est plus que de la fiction.

Y : Hollywood a le mandat de publiciser, ce que le gouvernement intergalactique et la hiérarchie spirituelle obligent le gouvernement mondial à divulguer. C’est la seule et unique raison d’être d’Hollywood. En fait, c’est le vrai bulletin de nouvelle à écouter.

M : Donc, les choses ne sont pas vraiment cachées, vue de cette façon là.

Y : Ils n’ont pas le droit de cacher les choses. Si les Illuminati se mettaient à cacher, tu verrais des vaisseaux de formes extraordinaires descendre ici en dedans de 24 heures et sortir de la planète les Illuminati. Ça serait fini, puis cela ils le savent. Ils l’ont toujours su. Ils sont ici parce qu’ils ont demandé la permission à Gaia, l’Esprit de la Terre. C’est une créature qui a un niveau d’évolution qu’on ne soupçonne pas. Ça fait des années que j’évolue, que je médite, que j’apprends à être et quand je pense à Gaia, ça m’impressionne, ça m’intimide, je me sens comme un ver de terre. Je suis tellement incapable de commencer à comprendre qui elle est. Elle a créé un monde où tout est possible. Elle a permis aux Illuminati de venir faire une job. Avant ça, il y a 5000 milles ans, elle l’avait permis aux Égyptiens, aux Mayas et aux Aztèques. Il y a toujours eu des extraterrestres sur la Terre. Depuis tout le temps. Il y avait des hommes de Cro-Magnon, des animaux préhistoriques, puis des bonshommes, qui étaient plus évolués que nous autres en matière de technologie. Il y en a toujours eu, puis il y en aura tout le temps. Mais là, Gaia a besoin d’une période de repos. D’ici une cinquantaine d’années, elle va vivre une grande ère glaciaire. On peut vraiment croire’

J : Les médias nous disent le contraire (je fais ici allusion à la théorie du réchauffement de la planète qui est largement médiatisée).

31. La sécheresse

Y : Regarde bien ce qui est en train de se produire, tous les cours d’eau intérieurs s’assèchent et tous les océans montent. L’été passé, je suis allé dans le bas du fleuve et quand tu arrives dans le coin de Rivière du Loup, tu t’aperçois que les glaces qui descendent dans le bassin ont commencées à briser des maisons. C’est du jamais vu. Jamais le fleuve a été aussi haut et c’est normal, car les océans montent. Pendant ce temps là, la couche d’ozone’ il y a une augmentation de température. L’évaporation plus rapide, fait que les mères intérieures baissent. Cette année, ont parlait beaucoup du lac Saint-Charles, qui a eu une baisse d’un mètre et les Grands Lacs ont baissés de plusieurs mètres. Moi, j’habite sur le bord de la rivière chaudière et elle a été presque qu’à sec tout l’été. Est-ce que vous vouliez beaucoup de neige vous autres ?

J : Non.

M : Le monde ne parle que de cela.

Y : On est le 10 décembre en période de sécheresse. En sécheresse, il ne pleut pas et il ne neige pas. C’est normal, il va y avoir de moins en moins d’eau à l’intérieur des continents. Ça fait longtemps qu’ils vous disent qu’après le pétrole cela va être l’eau, qui va être la richesse.

32. Les Illuminati contrôlent déjà l’eau

J : Ça serait ça, les Illuminati voudraient prendre le contrôle de l’eau, maintenant avec l’O.N.U.

Y : Pas ils voudraient, car ils l’ont déjà.

J : Ha!

Y : Tu connais quelqu’un qui ne boit pas de l’eau en bouteille ?

J : Eee, de plus en plus les gens consomment de l’eau en bouteille.

Y : La majorité en consomme. Il y en a presque plus qui n’en consomment pas en bouteille.

M : On s’apprête à l’exporter d’ailleurs l’eau.

33. Le contrôle mondial des Illuminati

J : Plus que le contrôle des Illuminati se ressert’ Bon, il y a maintenant beaucoup de monde qui vit l’éveil, mais croyiez-vous qu’il va y avoir assez de protestations pour que le contrôle mondial total ne se réalise pas ?

Y : Il n’y aura pas de protestations. Le but c’est qu’ils réussissent. Ils ont jusqu’à 2012 plus ou moins (pour y arriver).

J : La date limite pour réaliser le projet.

Y : Oui, c’est dans ces temps-là. Ils ont jusqu’à cette période là plus ou moins, pour réussir’ Écoute, eux autres ils essaient de prouver que leur méthode est la meilleure, pour aider un monde et sa population à évoluer.

J : Ils sont persuadés de faire le bien !

Y : Oui.

34. Leur façon de prendre de l’énergie

J : Je suis sûr qu’ils font cela parce qu’ils se nourrissent des émotions de la colère. Puis, que pour eux c’est comme un jeu! Je suis sûr qu’ils y prennent plaisir.

Y : Bien, c’est la façon dont ils prennent de l’énergie. Quand tu manges une tomate, elle ne doit pas être contente la tomate ?

J : Oui.

Y : Bien eux autres, (pour leur part) ils prennent les énergies négatives du monde.

J : Bien, les tomates ce sont des énergies de la coopération. ( Ici, je fais allusion à la conception des légumes qu’à l’auteure du livre s’intitulait : Comment s’auto-guérir soit même, si je me rappelle bien du titre. Cette auteure provégétarisme, justifie le fait de manger des légumes, par le fait que selon elle, ils ont un rôle à jouer de coopération avec les humains.)

Y: Bien, pour toi oui. Nous autres on dit cela parce qu’on mange des tomates là. Mais, eux autres ils disent la même chose.

M : Présentement, on se nourrit nous-mêmes d’énergies négatives, on n’a pas besoin d’eux, non plus pour se nourrir d’énergies négatives.

Y : Bien voyons, c’est sûr.

35. L’égrégore d’énergies négatives

Y: Je rencontre chaque jour des êtres humains, qui ont développé un égrégore d’énergies négatives. J’en vois tous les jours de ma vie. Puis, ce sont eux-mêmes qui le nourrissent depuis qu’ils sont jeunes. Puis, l’égrégore il vit est en instinct de survie, comme eux autres.

J : Donc, souvent cet égrégore est nourri de manière inconsciente.

Y : C’est toujours inconsciemment qu’il est nourri, parce que quand il devient conscient, ça arrête.

J : Ok.

Y : C’est dans l’inconscience qui est la beauté justement.

M : Oui, puis c’est bien, je vais terminer. L’émission s’achève déjà.

Y : Tabarnouche ( juron québécois) !

36. Comment vont-ils venir nous chercher ?

M : J’aurais juste une dernière question, peut-être en trente secondes : quand vous dites qu’ils vont venir chercher les gens pour les dispatcher ( amener) sur les planètes dans votre roman’

Y : Oui, hum,hum.

M : Est-ce que c’est par la mort que vous vouliez dire ou bien par des enlèvements ?

Y: Non, non. On part avec notre corps.

J : Dans des vaisseaux.

Y: Cette vie-ci, qu’on est en train de vivre, va gagner une prolongation de mille ans, pendant lesquels cela va être impossible de mourir. Sauf, si c’est absolument ce que tu veux.

M : D’accord.

37. Les vivants présentement ne mourront pas

Y: La majorité des gens qui vivent actuellement ne mourront pas.

J: Ça va se faire d’ici deux mille douze ?

Y : Oui.

M : Mais, pour ceux qui sont déjà morts ?

Y : Oui, le monde qu’on côtoie tous les jours, c’est gens-là pour la majorité ne mourront pas. À moins, qu’ils veulent vraiment, mais vraiment mourir !

M : J’étais pour demander ceux qui sont déjà morts. Dans le fond, vous avez déjà répondu à la question.

Y : Ils viennent nous chercher avec de vrais vaisseaux.

J : Matériel, concret.

Y: À oui, tu vas les voir là. Les deux premières fois, tu vas pouvoir choisir toi-même d’embarquer dedans.

38. Pour ce qui est des gens déjà morts sur Terre

M : Ok, dernière chose, puis pour les gens morts déjà eux ?

Y : Ok, ça, c’est la Terre qui va s’en occuper, avec la hiérarchie spirituelle. Cela ne concerne pas le gouvernement intergalactique. C’est le gouvernement intergalactique qui va venir chercher les vivants. La hiérarchie spirituelle c’est le monde de l’Esprit, parce que tu ne peux pas mourir dans l’Esprit. Sauf qu’effectivement des millions et des millions d’Esprits pensent qu’ils sont morts. Concernant cela, la hiérarchie va créer pour eux un contexte dans lequel ils vont vouloir reprendre vie pour se dégager de ce cauchemar-là.

M : Mais, sur cela, ça va être le mot de la fin.

(?)

– Fin

0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Atlantyd.org © 2001-2024 Agence web AMBA

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account